Qu’est-ce qu’un appareil intelligent ?

Nous utilisons des appareils intelligents tous les jours, mais qu’est-ce qui rend un appareil intelligent ? Découvrez comment les objets font partie de l’internet des objets.

Les appareils intelligents jouent un rôle fondamental dans l’industrie 4.0 d’aujourd’hui. Ils sont au centre de l’internet des objets (IoT) et des villes intelligentes. Les dispositifs intelligents étaient au centre de mes recherches de doctorat il y a quelques années et pourtant, lorsque j’ai cherché une définition de dispositif intelligent, je n’ai pas trouvé grand-chose. J’ai eu recours à la création d’une nouvelle approche méthodologique pour développer un concept évolutif des dispositifs intelligents.

Qu’est-ce qu’un dispositif intelligent ?

Un dispositif intelligent est un dispositif électronique câblé ou sans fil sensible au contexte, capable d’effectuer des calculs autonomes et de se connecter à d’autres dispositifs pour échanger des données.

Un dispositif intelligent possède donc trois caractéristiques principales

sensibilisation au contexte
calcul autonome
connectivité

Cette définition est conforme à l’idée principale de l’internet des objets. En d’autres termes, tout objet peut faire partie de l’IdO. Une chaise peut devenir une chaise intelligente si on lui ajoute un capteur, un tout petit peu de capacités informatiques et une connectivité réseau.

Sensibilisation au contexte

La conscience du contexte est la capacité d’un système ou d’un composant de système à recueillir des informations sur son environnement à un moment donné et à adapter ses comportements en conséquence.

Les caméras, les microphones et les récepteurs GPS (Global Positioning Satellite), les capteurs radar et LIDAR sont autant de sources potentielles de données pour l’informatique contextuelle. Un système contextuel peut recueillir des données par le biais de ces sources et d’autres sources et réagir selon des règles préétablies ou grâce à l’intelligence informatique.

Informatique autonome

L’aspect essentiel de l’informatique autonome est un dispositif ou plusieurs dispositifs qui exécutent des tâches de manière autonome sans commande directe de l’utilisateur. Par exemple, nos smartphones font des suggestions en fonction de notre géolocalisation ou de la météo.

Pour accomplir cette tâche (apparemment) simple, un smartphone doit être autonome et utiliser des données contextuelles pour prendre des décisions.

Connectivité

La connectivité fait référence à la capacité d’un appareil intelligent à se connecter à un réseau de données. Sans connectivité, il est inutile qu’un appareil intelligent soit autonome et ait une connaissance du contexte. La connectivité au réseau, qu’elle soit câblée ou sans fil, est une caractéristique essentielle qui permet à un appareil de faire partie de l’IdO.

Les appareils intelligents ont-ils besoin des humains ?

Ne commettez pas l’erreur de croire que tous les appareils intelligents sont conçus pour interagir avec les humains. Si vous pensez ainsi, vous ne pensez qu’aux appareils intelligents les plus courants, comme les smartphones, les téléviseurs intelligents ou les smartwatches. Il existe tellement d’autres possibilités.

Un appareil intelligent peut avoir une interaction directe ou indirecte avec les humains. Une sonde météorologique, par exemple, peut recueillir des données météorologiques et les transmettre à l’IoT. Les humains finiront bien sûr par utiliser ces données, mais la sonde météorologique n’a pas nécessité d’interaction directe avec les humains.

Les appareils intelligents doivent-ils être portables ?

Une caméra de surveillance intelligente doit-elle être mobile ? Rappelez-vous les trois règles : connaissance du contexte (c’est une caméra, ce qui signifie qu’elle passe le test), informatique autonome (elle utilise la vision par ordinateur pour reconnaître des objets particuliers) et connectivité réseau (elle envoie un rapport des objets qu’elle reconnaît à un serveur). Dans cet exemple, la portabilité n’est pas requise.

Les véhicules autonomes sont-ils des dispositifs intelligents ?

Oui ! Les véhicules autonomes respectent les trois critères clés nécessaires pour rendre un dispositif intelligent. Ils disposent d’une connectivité réseau, d’une connaissance du contexte (capteurs tels que GPS, LIDAR et radar) et d’une informatique autonome.

Au final, un smartphone est peut-être beaucoup plus simple qu’un véhicule autonome, mais ce sont tous deux des appareils intelligents.

Il y a quelques années, lorsque j’ai élaboré la définition d’un appareil intelligent, j’ai passé en revue toute la littérature et j’ai constaté un important manque d’accord dans la terminologie.

J’ai vu de tout : appareil mobile intelligent, appareil mobile intelligent, appareil informatique vert intelligent, et la liste est longue. Le nom que nous donnons à ces appareils n’a pas vraiment d’importance car, en fin de compte, l’essentiel est de comprendre ce qui rend un appareil intelligent intelligent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :